Papiers linogravés

Papiers linogravés

lundi 20 mai 2019

Papiers linogravés


Journée de papiers linogravés ce samedi à Jardin.

Cette technique est dérivée des papiers dominotés fabriqués au 18ème et 19ème siècle et utilisés pour les fascicules, carnets, brochures qui étaient cousus mais non reliés. Ici au lieu d'utiliser le bois comme support de gravure nous nous servons du lino, matériau plus souple et plus tendre donc plus facile à creuser. 
L'agrément des papiers linogravés, comme des papiers à la colle, est de pouvoir faire facilement ses papiers sans un matériel considérable et sans tout salir autour de soi.
Une table de travail, du lino et une gouge, un peu de couleur, quelques tasseaux de bois et vous êtes prêts pour travailler.







Sur une petite surface de papier vous pouvez facilement faire votre plat pour le livre que vous êtes en train de relier, avec la bonne couleur et le motif recherché. Pas besoin d'utiliser un grand format raisin, on travaille sur ce dont on a besoin.

France et Marie-Noelle ont gravé leurs linos pour créer les tampons. Il faut laisser aller son imagination, ou s'inspirer d'une image. Surtout faire attention à la gouge et ne pas se blesser ...

Puis vient le moment de la gravure sur les papiers.
Là c'est un choix de couleurs à faire bien sûr mais aussi savoir comment imprimer son tampon.

La régularité n'est pas toujours de mise.

Comme toujours, il faut un certain temps avant de se laisser aller. Puis le déclic vient et le geste se fait plus détendu.





Pour présenter divers papiers linogravés réalisables, j'ai fait un petit carnet d'échantillons tout en papier.









Pliage en accordéon d'Hedi Kyle avec baguette en bois dans le dos.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire