Reliure à la ligne

Reliure à la ligne

lundi 25 mars 2013

Stage de reliures sur tiges


C'était une première ce week-end , un stage sur la reliure sur tiges, technique mise au point durant l'année dernière.
C'est une reliure qui s'adapte aux cahiers simples comme aux livres plus épais avec un montage sur onglets qui permet une bonne ouverture en préservant les cahiers de la colle. Et les tiges sont un beau décor dans le dos.

Chaque onglet est recouvert par un morceau de peau, de parchemin ou de papier résistant, dans lequel une tige passe pour maintenir la couverture du livre.
Il s'agit donc dans un premier temps, en fonction du choix de ses matières de couvrure, de faire ses calculs et trouver la bonne compensation pour chaque cahier. Pas facile de penser à tout.
 - " Pour l'épaisseur des cahiers il faut serrer le palmer ? "
 - " Et les cahiers je les rassemble en 2 ou 3 ?"
Compter l'épaisseur de l'onglet-tige, diviser par 2, et la tige ? Sera t-elle de 0,25 mm ou 0,3mm ?


Après quelques minutes de réflexion 
les calculs sont faits, 
les papiers coupés, 
les onglets pliés, 
cousus, 
collés, 
pointés,
découpés, 
ajustés, 

et enfin recouverts.





Tous ont choisi des peaux, à l'exception de Gérard qui fait ses onglets-tiges en papier sur mousseline.
Geneviève assemble et colle ses cahiers par 2 pour former des blocs qui seront soutenus par la même tige. Cela permet de rassembler les cahiers fins.


Nous recouvrons les extrémités des onglets par de petits morceaux de peaux qui cachent les papiers. C'est plus propre.

Je vous propose une petite vidéo qui vous donnera un aperçu de ces 2 jours. Encore une première.

Pour  visionner la vidéo 
cliquer sur le texte suivant :

Un diaporama passe sur la droite du blog et je vous invite à lire la suite dans un prochain article.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire