Reliure à la ligne

Reliure à la ligne

dimanche 24 juillet 2011

Stage à la carte en juillet.

Reliures à l'orientale et charnières piano.
4 jours pour 3 structures différentes. A son rythmme, sans pression ou presque.

Structure croisée


Mireille et Thérèse avaient choisi la reliure à l'orientale, Babeth et Martine, les charnières piano, et Elisabeth, la structure croisée.






La reliure à charnières piano et la reliure à l'orientale ont ceci de commun que les cahiers sont montés sur onglets. Onglets papier pour les charnières piano et onglets en Tyvec pour l'orientale. 
Ce principe est un excellent moyen de conservation puisqu'il protège les cahiers de tout collage.
L'ouverture du livre en est aussi facilitée et par voie de conséquence on a un bon confort à la lecture .
Couture de l'onglet en Tyvec sur le fonds du cahier
Charnières piano avec gardes linogravées.
Comme toujours la charnière piano requiert beaucoup de précision et le passage des tiges métalliques ne laisse pas de place à l'approximation. 














Mais les entrelacs de couleurs pour les onglets du dos rendent toujours un résultat particulier et inattendu au montage. L'effet est toujours au rendez-vous.

L'élagage et le collage de la garde de couleur en peau pour la structure croisée est un moment qui se passe parfois en apnée, mais Elisabeth s'en est très bien sortie et avec sa peau oasis le résultat était très réussi.


Mireille et Thérèse ont fait des décors sur leurs plats : 

Incrustation de ronds en peau sur les bords avant et arrière pour le livre sur la mer de Mireille



et une empreinte avec collage d'un papier pour celui de Thérèse.


Après cette dernière semaine studieuse, l'atelier ferme ses portes pour l'été.


Je souhaite un beau mois d'août à toutes et tous et vous retrouve à la rentrée à partir du 13 septembre.