Reliures contemporaines au Cloitre de La Psalette à Tours

Reliures contemporaines au Cloitre de La Psalette à Tours
Du 22 septembre au 22 Octobre 2017

dimanche 11 octobre 2009

Carnet de voyage: Peau de couvrure.

Marie voulait, pour les plats de son carnet de voyage, une peau de parchemin. J'avais eu la chance de faire une journée découverte avec mes élèves à St Florent le vieil, en Pays de Loire,où nous avions visiter l'atelier d'un parcheminier qui malheureusement a cesser depuis son activité. Il faisait des parchemins magnifiques, aussi bien par leur qualité que d'un point de vue esthétique.

Il avait la particularité de conserver la racine des poils dans la peau ce qui donne des effets décoratifs très intéressants.

Voici quelques explications très succinctes du travail de la peau pour qu'elle devienne parchemin.

Toute peau de mammifère peut-être utilisée : bovin, caprin, ovin, mais aussi le porc, le cerf, l'âne. On dit :"- Faire l'âne pour avoir le son". On tue l'âne pour faire une peau de tambour.

Plus l'animal est jeune, plus la peau sera fine. C'est pourquoi les peaux des animaux morts-nés ( appelées vélins) ont toujours été très recherchées pour des utilisations nobles et un travail soigné. La peau ne doit pas être grasse pour que l'encre et les couleurs se fixent correctement.

Les peaux dépouillées, après un temps de repos, sont passées en rivière pour être lavées et réhydratées. Elles sont trempées ensuite dans un bain de chaux, très corrosif, qui ronge les tissus et décolle les poils du derme. Puis la peau est tendue sur un cadre de bois où les fibres sont étirées fixant ainsi son élasticité.


Avec de la poudre de craie, la peau est blanchie et la graisse absorbée.

Le parchemin, matériau couteux, est utilisé au maximum de ses possibilités au Moyen-âge. On le gratte pour le gommer et réécrire plusieurs fois, et ces "palimpsestes" sont des richesses pour les chercheurs qui retrouvent des écrits de différentes époques.

Reliure à mors ouverts. Plats en parchemin.

Voilà, vous en savez un peu plus peut-être sur le parchemin, qu'un certain nombre de personnes prennent pour du papier.

Bientôt la suite du carnet de voyage de Marie. Mais pour cela il faut que je travaille dessus et en ce moment je n'ai guère de temps à lui consacrer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire