Atelier de DOM

Atelier de DOM
Reliure sur tiges de carbone. Papier réalisé avec des feutres. (M.D Marnay)

lundi 20 juin 2016

2 journées autour de la reliure sur tiges.

L'atelier a été bercé d'accents bien sympathiques pendant ces deux journées de stage. 
L' accent Ch'ti d'Annette et Jean venus de la frontière belge a cohabité avec le délicat accent suisse de Candice, du canton de Vaud.
 
Des reliures très différentes pour une même technique. 
Marion dans des tons très doux de vert pâle et gris qui ont rythmés ses contreplats.












Candice et Nathalie avaient préparé des cahiers de couleurs étroits qu'elles ont assortis avec des papiers ciré et japonisant.







Thérèse à laisser transparaître sa couverture au travers d'un parchemin tenu par des tiges de bois peintes en blanc.




Quant à Jean et Annette ils sont restés dans la sobriété avec un papier toilé très élégant noir et beige et un rouge uniforme contrastant avec les tiges noires en carbone.




Toujours un travail exigeant pour une belle finition : on élague les petits morceaux de peaux qui seront à l'extrémité des onglets.











Il faut bien réfléchir aux épaisseurs à compenser, calculer les circonférences, mesurer, soustraire... 
Et puis pour finir, après le ponçage des tiges de carbone, voilà ce qui apparaît de façon bien involontaire :










Autres photos du stage dans le diaporama sur la droite du blog.

lundi 21 mars 2016

Des dessins qui n'ont pas de prix.

Voilà pourquoi il fallait les conserver.

De retour du Cambodge avec des dessins que les enfants dont il s'était occupé lui avaient offerts, mon fils m'a demandé si je pouvais les réunir et les protéger.
C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai relié les beaux souvenirs de son séjour à Phnom Penh.
De toutes tailles, formes, épaisseurs il fallu assembler les dessins pour donner une uniformité au livre.
Chaque dessin a été collé sur un onglet replié. 
Pour que l'épaisseur des différents formats ne se retrouve pas au centre du livre, on assemble les dessins en les positionnant une fois en haut, une fois au milieu, une fois en bas de façon à aplanir les épaisseurs. 
Les onglets repliés doivent compenser l'épaisseur irrégulière des dessins et former au final une reliure équilibrée.



Comme toujours, les reliures faites pour mes enfants sont  prétextes à nouvelle structure ou recherche. 

Ici réalisation d'une tranchefile qui prends la peau du dos du livre et reste apparente, formant un décor. 


lundi 29 février 2016

Festival 2016 de "Femmes en campagne "


Cette année encore 
je participe au festival
 "Femmes en campagne".

J'exposerai du 5 au 19 mars 
à la bibliothèque de Sonzay, 
quelques-unes 
de mes reliures 
pendant leurs heures 
d'ouverture habituelles.

Je serai présente 
le samedi 5 mars de 14h à 17h 
pour parler avec vous de mon métier 
et répondre à toutes vos questions.
A bientôt !



Heures d'ouverture 
de la bibliothèque :
Mercredis de 15h à 17h30
Vendredi de 17h à 18h30
Samedis de 10h30 à 12h30

dimanche 20 décembre 2015

Centre Joel Le Theule à Sablé sur Sarthe

L'atelier a eu son cadeau de Noel la semaine dernière avec notre sortie à Sablé sur Sarthe.


Le centre Joël Le Theule
Nous sommes allés visiter le centre  Joel Le Theule, un des sites de la BNF spécialisé dans la numérisation du patrimoine des documents imprimés.

Nous étions en effet comme des enfants devant le sapin de Noël, émerveillés par les échanges avec les relieurs, restaurateurs et autre personnel du centre. Je tiens à les remercier tous très chaleureusement pour l'accueil qu'ils nous ont réservé et pour la générosité dont ils ont fait preuve dans leurs explications.











Installé dans le château  XVIIIè de Sablé, sur les bords de la Sarthe, le centre a pour mission la prévention et la préservation, la formation et la sensibilisation des personnels, la numérisation, la recherche et la veille technologique.

C'est à l'atelier de préservation des documents reliés que nous avons commencé notre visite. 
Nous avons pu nous rendre compte de l'évolution du savoir faire, des recherches sur les ouvrages pour trouver des solutions adéquates de conservation, et de l'adaptation mise en oeuvre sur chaque volume. 
En effet les réparations sont plus légères, avec du papier japonais donc moins coûteuses tout en restant solides et facilement modifiables en cas de nouvelle altération du temps, dans une évolution réfléchie et intelligente.
Le personnel, formé aux nouvelles techniques par des spécialistes réputés, peut ainsi faire une recherche selon ce qu'on lui demande. Avec une adaptation très fine de la restauration il met au point la technique la plus appropriée. Le laboratoire permet une approche scientifique grâce au développement des méthodes d'analyse des matériaux, de leurs conditions de vieillissement et de dégradation.

Nous sommes ensuite allés dans l'atelier de restauration  des documents en feuilles où nous avons pu voir le montage très spécifique de gravures.

Nous avons terminé notre visite par l'atelier de numérisation des documents. Le centre a en effet comme objectif  une politique de reproduction de masse. 


Nous avons eu ainsi la chance de passer par toutes les filières de traitements parfois complémentaires mise en oeuvre pour sauver notre patrimoine.




Une très belle journée commencée à Malicorne avec la visite du musée de la faïence. Le musée a su réunir l'ancien et le contemporain dans l'architecture comme dans ses oeuvres exposées.



 L'ancienne usine de faïence avec ses énormes fours jouxtait toute une partie plus récente composée d'une salle pour les expositions temporaires et le fond ancien.












dimanche 29 novembre 2015

vendredi 23 octobre 2015

Stages 2015-16 : le nouveau programme.

Avec du retard cette année,je vous prie de m'en excuser,  voici enfin le programme des stages de l'année 2016. Trouver les bonnes dates est toujours un vrai casse tête !
J'espère que la technique que vous désiriez découvrir est dans le programme et que nous aurons l'occasion de travailler ensemble.
Certains stages sont accessibles aux débutants : 

  • En décembre 2015, le stage de "décors en papiers" vous apprendra à sublimer différents papiers comme le kraft, le papier calque, le papier de soie, le papier magazine. En les plissant, les froissant, les ponçant, ils deviendront de vrais tableaux qui embelliront vos plats de reliure.

  • En janvier, les stages de papiers "à la colle" ou "linogravés" sont toujours aussi ludiques.
  • En début février, nous ferons des "prototypes de reliure pour cahier unique" sur des livres blancs pendant 2 journées. Reliures souples en papier, un matériau qui n'est pas si fragile.
Les plus confirmés pourront exercer leur talent sur des techniques  précises et très finies   :
  • "Les plats rapportés" seront déclinés en papier sur les plats dans le niveau 1 en mars, ou en plein cuir avec des gardes en peau pour une très belle finition, dans le niveau 2 en avril.
Reliure à l'orientale à
petits dos (Jacqueline P).

Et puis pour ceux qui veulent découvrir des structures différentes et très contemporaines :
  • J'apporte une note différente cette année à la "reliure à l'orientale" avec un dos en cartes de couleur à petits dos en peau.
  • La reliure d'Anne Goy "Criss-Cross" vous fera découvrir une autre approche, avec un dos plat et un beau travail autour du fil.
  • Enfin "La reliure sur tiges de carbone", reliure réversible et élégante permet une belle ouverture du livre et un grand confort de lecture.

Le programme est sur la gauche du blog, cliquez, imprimez. Et un diaporama juste en dessous vous montre les différentes reliures.

A bientôt !