Reliure à la ligne

Reliure à la ligne

vendredi 10 mars 2017

La reliure à la ligne

Je rentre de 3 jours de stage aux Ateliers d'Arts Appliqués du Vésinet où j'ai eu la chance de travailler avec Denis Grégoire qui nous a enseigné sa "Reliure à la ligne".

Denis Grégoire, relieur belge installé à Moha, a été le lauréat en 2013 de la bourse de recherche en reliure de création de l'Atelier du Livre de Mariemont. Cette bourse cherche à susciter l'innovation dans le domaine de la reliure d'art et à développer une recherche novatrice inscrite dans une démarche esthétique.


On ne bavarde pas derrière !!
Un nouveau monde c'est encore ouvert à moi avec un travail performant de préparation sur informatique et la découverte de nouveaux logiciels. C'était passionnant !

Premier contact avec la "Silhouette" de Caméo, qui découpe à merveille les formes les plus compliquées.


Reliure S.Mohisen


 

Après la reliure "Tue mouches" de Benjamin Elbel il existe maintenant la reliure "à la ligne".
Pourquoi à la ligne ? Parce que nous avons cousu notre livre avec du fil de pêche ! Je reconnais bien là l'humour de Denis ...

Plaisanterie mise à part, cette reliure est très respectueuse du livre avec une excellente ouverture. 
Reliure M.D Marnay
Le fil transparent est très agréable à travailler, avec une élasticité juste suffisante pour faciliter le blocage des noeuds de couture. 
Il peut également éviter, sur toutes autres structures, le montage sur onglet décalé des cahiers qui ont des illustrations en leur milieu. 

Cette reliure élégante aux champs vifs a des cartons fins qui donnent beaucoup de légèreté à l'ensemble .

Et puis l'utilisation de doubles faces à froid ou thermique qui permettent un collage sans allongement et donc sans risque de déformation me semble vraiment intéressante.
Plus de pinceaux qui gouttent, plus de colle qui allongent nos papiers !
Reliure B.Convent

L'impression d'une toile sur imprimante à partir d'une image donne un rendu très intéressant et permet un éventail créatif beaucoup plus important que sur les toiles traditionnelles. 
Reliure G.Cathelain

Reliure B.Cadiou






Tout cela ouvre donc de nouveaux horizons, avec des matériaux très actuels, des machines et des logiciels informatiques, qui font encore évoluer la reliure dans le respect bien sûr du livre et de sa conservation.
Reliure D.Grégoire




Et Sarah nous a fait découvrir ses ravissantes cartes pop-up 
où elle a su  renfermer toute la poésie des contes de notre enfance.





Liens : 
http://denisgregoire.be/
http://www.musee-mariemont.be/index.php?id=3318
https://www.tinupopup.com/fr/

mardi 3 janvier 2017

Un agenda chaque nouvelle année


Depuis trente ans ? peut-être plus, j'aime personnaliser chaque année mes agendas et avoir un bel objet qui m'accompagne au jour le jour.

Malgré les téléphones et autres possibilités d'avoir un agenda numérique, j'ai toujours plaisir en fin d'automne à choisir la couverture qui m'accompagnera une année durant et c'est l'occasion très souvent d'essayer de nouvelles structures. 


Au fil des années j'ai travaillé le papier, les peaux que j'ai teintées de diverses manières, le parchemin, la feuille de pierre, le bois. 








Mes agendas résistent vaillamment à une année de manipulation quotidienne et de maltraitance au fond de mon sac, et vont rejoindre gentiment chaque fin d'année leurs copains de l'année précédente sur l'étagère dans l'atelier.




Je ne peux finir l'histoire de mes agendas, sans vous souhaiter à chacun d'entre vous une année douce, pleine de projets et de créativité que vous puissiez réaliser.





Une année de moments partagés en famille, entre amis, en faisant connaissance. 
Avec des rires et des instants d'émotions qui seront chauds à votre cœur.
   





Très heureuse 
année 2017 !


mardi 22 novembre 2016

Quelques plis à Verneuil.

J'ai eu le plaisir, en ce début d'automne, d'aller en Normandie pour enseigner la reliure 3 plis au groupe de reliure de Verneuil sur Avre.
Reliure souple en papier, pour livre à 1 seul cahier, cette reliure légère est très esthétique avec sa compensation du pli dans le dos. Elle permet de bien mettre en valeur les papiers qui forment la couvrure, forts, marbrés ou à la colle.


Chacun est concentré sur ces prises de mesure.
Grandeur du pli, calcul des rabats. 








Le papier est-il assez large pour faire 4 fois la largeur du livre ? Ou faudra t-il faire des bandes sur le contreplat qui donneront de la souplesse au plat ?








Le livre est cousu directement sur la couverture qui est pliée 3 fois. Le pli est compensé de l'épaisseur du cahier.  






Annie travaille sur un beau papier du Moulin Richard de Bas, le "Patchwork" de 240 grs, sur lequel est fait une empreinte de tissu.







Jean-François a choisi un beau coulé romantique bleu et noir pour son livre de dessin.













Marie-Madeleine travaille un Ingres classique Marbor vert. Une petite inattention sera finalement très créative en fin de reliure. Une fermeture en gouttière viendra finir sa reliure et protégera la tranche de son livre. Les erreurs sont bien souvent source d'innovations. 






Claude et Jacqueline sont dans les tons de rouges. 



Bons moments encore autour du livre et de la table bien sûr !
Le merveilleux couscous de Marie-Madeleine restera dans ma mémoire.




mardi 8 novembre 2016

ARA SUISSE expose : "Le papier, le livre".




80 reliures d'art
exposées aux Arsenaux de Sion 
dans le Valais suisse 






Pour relier le livre de M.Chappaz, "Le papier, Le livre", j'ai choisi de réaliser une reliure en papier légèrement gaufré.


La couture du dos est montée sur une plaquette de bois exotique sur lequel un tressage en fil de lin orangé s'insère entre mes fils de couture en lin marron.









Le décor sur les plats est une empreinte en creux avec découpe du papier sur le plat avant.


Les trois cahiers qui composent le livre sont cousus avec un fil de lin blanc sur un onglet en accordéon de papier. Les cahiers sont ainsi tenus par une simple couture, sans aucun collage. 




vendredi 30 septembre 2016

Exposition Portes-ouvertes 2016

Cette année, en installant l'exposition, je me suis aperçu que nous avions fait beaucoup plus de boites que d'habitude. Je suis contente car, à force d'insister, cela rentre dans les têtes : une belle reliure doit être protégée.

Pas de thème particulier cette année mais comme toujours beaucoup de diversité dans les structures et dans les matières.




Yves fait un travail en collaboration avec sa femme. Il réalise une reliure à plats rapportés en parchemin que Claudine illustre à l'encre.



Le livre de Pierre était si abîmé avec un papier très acide que nous lui avons fait une boite de protection sans faire de reliure. Sa boite est imprimée avec une illustration sur le plat avant.



Jocelyne a entièrement créée son livre : écriture, impression, reliure et décor sur le plat. 
Une reliure extrême orientale avec un montage tout particulier, sur doubles onglets, qui permet une belle ouverture et qui rétablit une gouttière en creux. Et une boite avec fermeture en parchemin et aiguille à tricoter ...




Jacqueline continue de relier les livres de son mari écrivain. 5 reliures pour ses 5 petits enfants.
Cette année c'est un buffle couleur craie qui sera la dominante.

Reliure extrême orientale 
à petits dos (Jacqueline)
Reliure à mors ouverts(Jacqueline)
Reliure chapelet (Jacqueline)

Reliure à charnières chapelet (Elisabeth)
Charnières chapelet (Martine)
Nous avons également travaillé sur la charnière chapelet avec des décors à l'oeser. Un stage de dorure ponctuel a permis à certains de réaliser le projet et le décor.


(Mauricette)
(Mauricette)
Quelques envies particulières comme cette reliure à plats rapportés avec rabats, qui laisse apparaître la garde avant.







Marie-Christine voulait une uniformité dans les livres de poche de sa bibliothèque. J'ai donc chercher une reliure qu'elle pourrai réalier. C'est la reliure tue-mouches à la Elbel qui m'a inspirée pour réaliser une reliure réversible, souple et en papier qui, lorsqu'on l'ouvre complètement, laisse la couverture d'origine du livre de poche ré-apparaître.
Boite avec plat en peau
peinte à l'acrylique (Jocelyne)
Grande boite
pour petit livre(Jocelyne)





Série "La Hulotte" avec décor en relief (Christelle)
Plats rapportés
avec mosaïque de papiers(Dominique)

Nous avons également travaillé sur des reliures à 3 plis.
Un seul cahier ou plusieurs sont montés sur une garde pliée trois fois, laquelle supporte les 2 plats. 




Une compensation en cartes dans le dos, ici cartes de couleurs, équilibre l'ensemble.









Extrême orientale en buffle noir et
dentelles rapportées (Paul)

Après un long travail Paul termine enfin sa reliure sur le thème du fil. Une reliure extrême orientale en buffle noir, avec un décor de dentelles, rapportées sur le plat avant.



Reliure extrême orientale avec décor de doublure.(Mauricette)
Reliure extrême orientale et sa boite.(Mauricette)

Pour voir plus de photos :
https://goo.gl/photos/h7PMHYHWyb4v1gZm9