Reliure chapelet : Dos en requin, plats en doublures patinées et teintées.

Reliure chapelet : Dos en requin, plats en doublures patinées et teintées.
Détail plat teinté de lignes horizontales (M.D Marnay)

jeudi 4 septembre 2014

Rentrée 2014

Bonjour à tous en ces premiers jours de septembre. 
Les enfants sont en classe, et nous aussi allons préparer nos cartables. 
J'espère que vos outils sont bien affûtés et prêts pour une nouvelle année de labeur.
L'atelier ouvrira ses portes à partir du mardi 16 septembre 2014.
Les cours auront lieu cette année le mardi après-midi, le mercredi après-midi et le jeudi matin.

Notre exposition annuelle  
se fera cette année dans 
la salle Michel Audiard de Semblançay,
du 3 au 6 octobre 2014.
Le vendredi 3  et le lundi 6 octobre de 13h à 19h,
Le samedi 4 et dimanche 5 octobre de 10h à 19h.

Cette salle mise à notre disposition par la mairie vous permettra de découvrir nos dernières reliures dans un cadre plus spacieux que l'atelier qui semble bien petit. L'exposition aura lieu sur 4 jours ce qui laissera plus de temps à chacun pour venir la voir. 
Ce sera aussi l'occasion de mieux faire connaitre notre beau métier aux enfants qui devraient venir nous rendre visite et avec lesquels je participerai à des ateliers de découverte autour du livre dans le cadre des activités périscolaires organisées par la mairie autour des nouveaux rythmes scolaires.



C'est avec joie que je vous retrouverai tous, à l'atelier comme pour l'exposition, à très bientôt.

samedi 16 août 2014

Reliures chapelet pour le cours du jeudi.

Reliure chapelet :
dos en requin et plats en doublures teintées. (M.D Marnay)
Un petit article en ce mois de vacances pour vous montrer le travail du dernier trimestre à l'atelier, consacré pour le jeudi matin à la reliure chapelet, initiée il y a quelques années par Françoise Wicker.
Reliure difficile qui demande beaucoup de précisions.
Dos en chagrin vert et plats en chagrin gris.
Incrustations de ronds à l'emporte-pièce (Martine)
Avec patience les couleurs sont choisies, les gabarits et les mesures prises. Les découpes sont faites qu'il faut bien aligner. Attention aux collages. 

Il faut pouvoir assembler très 
précisément le dos et les plats et au moment du montage, certaines  
s’aperçoivent que tout n'est pas parfait. 
Mais cela s'emboite et le résultat est très réussi.
Dos en buffle rouge et plats en agneau gris.
Décor caducée avec champs teintés rouge. (Sylvie)















Dos teinté avec réserves, plats en buffle vert avec décor de pastilles en peau jaunes.(G.Pêtrès) 
Mais non contentes de faire une nouvelle structure, il faut bien sûr fignoler un décor. 
Champs teintés pour Sylvie et son caducée.
Incrustation de ronds à l'emporte-pièce pour Martine. 
Geneviève fera le choix d'une peau pour le dos de son livre qu'elle aura teinté avec des réserves. 

lundi 14 juillet 2014

Le fonds ancien et le scriptorial d'Avranches.


Je reprends la suite de notre voyage en Bretagne pour vous parler de nos visites, à Avranches, du Sriptorial et du fonds ancien.
Après notre réveil devant le Mont St Michel et les moutons de prés salés qui nous disent au revoir, heureux de courir vers leur petit déjeuner, guidés et remis tout en douceur sur le droit chemin par des chiens attentifs, nous partons pour Avranches.
Celui-ci est bien mal en point !
Nous retrouvons  Marie-Dominique et quelques uns de son groupe de reliure. Visite du fonds ancien avant le Scriptorial, où madame Denis Morel, la conservatrice, nous accueille. Le fonds ancien se trouve au 2ème étage de la mairie et contient environ 13500 livres anciens imprimés, du 16ème au 19ème siècle, dont bien sûr les manuscrits de l'abbaye du Mont St Michel ainsi que la première édition de l'encyclopédie de Diderot et d'Alembert. 
Moment passionnant avec une femme passionnée qui nous explique l'organisation de la bibliothèque et la conservation des manuscrits.
Avec du retard nous continuons par la visite du Scriptorial.
Inséré dans des fortifications médiévales le musée est résolument de conception contemporaine. De béton brut il s'étend le long d'une pente douce qui dévoile les salles d'exposition. Petit à petit nous gravissons cette inclinaison qui mène à la salle du trésor où se trouvent les manuscrits. Véritable ascension comme sur le Mont Saint Michel que l'on explique tout au long de la visite. Histoire du Mont, histoire du livre, on s'émerveille. 

La journée s'avance, il est temps de rentrer en Touraine.
Nous laissons le soleil pour retrouver un déluge qui accompagne notre arrivée à Semblançay.
Ces trois jours ont été riches de belles rencontres, d'échanges, de découvertes et nous sommes tous ravis de cette virée bretonne.
Rendez-vous est pris pour l'année prochaine. Cette fois ce sont les bretons qui se déplaceront.

mercredi 11 juin 2014

Rencontres en pays breton.

Pierre qui suit des cours à l'atelier avait proposé d'organiser un voyage dans sa Bretagne bien aimée. Son cousin Philippe fait de la reliure à St Malo et ils nous proposent tous les deux un échange avec nos ateliers respectifs. Belle idée qu'il ne faut pas laisser passer. Nous avons réussi à organiser ce voyage en mai et sommes partis 3 jours pour découvrir St Jacut, terre de coeur de Pierre, St Malo et Avranches. 
Partis à 8, répartis dans 2 voitures, celle de Pierre et la mienne, nous nous retrouvons à St Jacut le lundi soir pour découvrir cette presqu’île merveilleuse, bijou de la côte d'émeraude. Soirée délicieuse autour de galettes, de cidre, de rires, de balade au coucher du soleil pour goûter la douceur du crépuscule. Quelle soirée !
Mardi départ vers St Malo et la maison de Jacques Cartier, sous la pluie ... Mais visite très intéressante qui nous permet de mieux connaitre ce marin explorateur, découvreur du Canada.
Puis rendez vous vers 12h pour faire connaissance avec Marie-Dominique Choquet et quelques uns de ses élèves, de l'atelier " A la rencontre du livre". Après un déjeuner joyeux au restaurant, où nous fêtons l'anniversaire de Philippe, nous allons à l'atelier pour retrouver le reste du groupe.










        
    Une magnifique exposition de leurs reliures nous attends et commence alors un bel échange entre tous.



















On explique, on commente, on admire, c'est un bon moment d'échanges et de générosité, où chacun écoute et apprécie.
 





Les reliures sont belles avec des boites aux  fermetures ingénieuses et très élégantes.

Marie-France MISSIR qui travaille à l'atelier avec Marie-Dominique nous fait découvrir ses livres d'artistes.
Marie-France est plasticienne à Rennes et réalise entièrement la conception, la présentation, la mise en page et la reliure de livres d'artistes, pubiés au Carré d'Encre.

Nous avons tous beaucoup apprécié ce moment et 
l' excellente initiative de réunir nos deux ateliers.


Nous nous séparons avec regrets et partons vers Ardevon pour notre halte du soir. 

Dans la baie du Mont St Michel, c'est un autre magnifique spectacle qui nous attends. 
Nous profitons du soleil qui se couche doucement à coté du Mont, dans le calme du soir. Encore un moment privilégié.

Dans un prochain article je vous parlerai de nos visites à Avranches : le fonds ancien et le Scriptorial. 

dimanche 25 mai 2014

Geneviève à Bruxelles.

Geneviève est allée quelques jours à Bruxelles. Voici ce qu'elle nous en a rapporté :

     "Je reviens de Bruxelles où j'ai vu deux expositions superbes autour du livre.
   D'abord celle de l'ARA (Amis de la Reliure d'Art)à la bibliothèque Wittockiana, où été exposées entre autres merveilles, celle de notre chère professeur.











Tous les livres étaient parfaitement reliés, un vrai bonheur de prendre son temps en tournant autour.
Je joins quelques photos pour vous donner envie d' aller y voir de plus près.
     
Changement de quartier, toujours plutôt chic et
verdoyant, l'exposition à 
la villa Empain : "Entre deux chaises, un livre."
La villa vaut déjà le déplacement : du très bel Art Déco, avec des motifs à retenir pour faire des papiers linogravés.
Et les réalisations sont très originales et souvent drôles, mais aussi très belles ; on a peine à imaginer tout ce qu'on peut réaliser sur le thème de la chaise...

Il y a vraiment beaucoup d'oeuvres présentées, réparties dans toutes les pièces de la villa : quelques photos encore pour vous donner une petite idée.
Conclusion : allez au plus vite à Bruxelles !"

Merci Geneviève de cet article qui donne envie. Il ne reste malheureusement plus beaucoup de temps pour la bibliothèque mais la villa Empain expose encore jusqu'au mois de septembre. 
Voici les 2 liens pour avoir un aperçu des expositions.

Un habit pour les écrivains belges:   http://wittockiana.org/

Villa Empain :    http://villaempain.com/fr/exposition/13

lundi 21 avril 2014

Un trombinoscope pour l'atelier

Nous sommes une vingtaine de personnes à l'atelier, réparties sur trois groupes. 
Nous nous retrouvons tous réunis à diverses occasions mais il est parfois difficile de remettre un visage sur un nom.



A la demande générale j'ai donc fait un trombinoscope. 


Avec un pliage amusant, photos et noms de chacun sont associés. 
Facile maintenant de se reconnaître et de contacter qui l'on souhaite.
Avec une reliure pour livre en accordéon, j'ai assemblé les feuilles en papier fort noir pour faire ressortir photographies et noms de chacun.
3 petits dos en parchemin de porc tiennent les plats en agneau noir.



Un ponçage sur certaines parties des plats fait un contraste entre brillance de la peau d'origine et le côté mat du ponçage.


lundi 24 mars 2014

Stage de reliure sur tiges


Deux nouvelles journées de stage autour de la reliure sur tiges avec certains des stagiaires très courageux, venus de 3 coins de France.
L'accent chantant de Carole a apporté un peu du soleil de Marseille, Mireille venait de Pau et Pierre de Caen.


A cœur vaillant rien d'impossible.






Tiges de bois teintées, tiges en bambou et joncs de carbone pour ce dernier cru.









Mireille et Thérèse avaient fait le choix de papiers unis.
Le livre de Carole était une belle harmonie de gris et noirs. Elle avait ajouté une nouvelle difficulté à cette reliure : apprivoiser un papier récalcitrant, plastifié, qui ne laissait aucune place à l'évaporation de l'humidité de la colle. Résultat nous avons pris les grands moyens en utilisant de la colle néoprène.









Pour Pierre qui reliait la correspondance de Chopin avec Georges Sand , le noir et blanc s'imposa bien vite. Ses segments de dos voulaient rappeler les touches d'un piano et il a également joué avec les 2 couleurs pour le rabat de son livre.

Je travaille toujours avec mes stagiaires pour montrer la technique sur mon livre avant qu'ils s'exécutent et j'ai essayé cette fois-ci de travailler sur un gros cahier avec une tige de bois unique. Je me suis amusée à faire un onglet très large qui a remplacé le format rectangulaire d'origine en un format carré. Et comme la tige était très grosse j'ai ajouté un décor sur l'onglet de couvrure.



Cette fois-ci, à ma grande surprise, nous avons fini dans les temps.
Le retour vers Marseille promettait d'être long, il ne fallait pas, en plus, risquer de rater le départ du train.